dimanche 13 mars 2011

Les tribulations d’un sanglier en goguette

SALUT COPAIN
Les tribulations d’un sanglier en goguette
                Il y a quelques jours un sanglier s’est invité dans un centre Leclerc avant de visiter un salon de coiffure. La bête, tel le sanglier d'Érymanthe, a voulu venger ses cousins cochons sur lesquels le commerçant fait son lard. Leclerc, qui n’est pas Hercule et dont la couardise n’a d’égal que la cupidité, n’a trouvé d’autre sortie que de le diriger vers un salon de coiffure, pensant surement qu’il pourrait y trouver une Cassandre au joli minois venu se faire une beauté avant d’aller vendre son livre aussi noir que le pelage de la bête à une télé locale. Elle aussi, a des explications à donner au goret.
                La question est de savoir si l’animal a fait cela de sa propre initiative ou si nos amis de la FDSEA de Meurthe-et-Moselle ont réussis la prouesse d’en faire un militant syndical.   Chez les celtes, le sanglier représente la force et le courage mais aussi la connaissance et a un rapport avec l'Au-delà. Autant de raison pour penser, qu’excédé de tout ce qu’il voit et entend, il eut pu vouloir aller demander quelques explications. Séduisant mais la deuxième explication me convient mieux, imaginez un président de syndicat rusé (et celui-là y est) allant convaincre un sanglier de venir au secours de ceux qui entretiennent son territoire.
                Pure fiction bien sur, mais quelques fois l’actualité ne manque pas d’humour. Au moment ou le commerçant de Landerneau s’entête à vouloir amasser des profits quitte à mettre à la rue des milliers de producteurs et ou de pseudo défenseurs de l’alimentation et de l’environnement jettent sur nous l’opprobre, l’affaire est comique. Ni Isabelle Saporta ni Marie Monique Robin n’étaient dans le salon de coiffure et monsieur Leclerc avait plus de chance de se trouver à Courchevel que dans son magasin, mais les uns et les autres auraient pu s’y trouver.
                Attention, quand vous gagnez de l’argent au détriment d’autrui, la vengeance peut prendre des formes surprenantes.
                                                                                                              Hervé Pillaud