dimanche 9 juin 2013

La pomme et le muguet

J'erre sur le marché et j'ai une faim de loup.
Devant ton étalage, tu sens mon appétit
Je regarde ta pomme et mon ventre sourit:
Jovial et conquérant, décidé tu me dit:
"Donne moi donc trois sous, je te donnerai ma pomme"
Dépité, impuissant, il me faut te l'avouer :
"Je n'ai pas les trois sous, veut tu la partager?"
D'un hochement de tête, tu essaie autre chose :  
"La pomme est assez grosse, je peux la partager.
S'il te reste juste un sous, je peux te la couper."
Tes mots sont arrogants  je ne peux que te dire:
"Couper pour partager cela est bien ardent!"
Tu est un peu peiné, tu fini par m'avouer :
"Une cœur tendre m'attend, je veux le conquérir.
J'ai besoin de ces sous, pour moi c'est important.
Je dois payer la perle qui pourra la séduire."
Je n'ai pas un seul sous, mais je veux bien t'aider :
"Je l'ai cueilli à l'aube, regarde ce beau muguet.
Les belles aiment les fleurs, autant que les bijoux!"
Ton oeil s'est éveillé, et tu me complimente :
"Il est beau ton muguet, tu sais le cultiver".
"Cultiver le muguet, j'en n'aurais eu idée."
"Une fleur pour son cœur, je n'avais pas pensé."
Cultiver une fleur, offrir un brun de muguet, en voilà des idées.
Mon ventre était creux et ton cœur languissant.
Tu m'a donné ton fruit et moi mon brin de muguet.
Une fleur en cadeau, une fleur cultivée, des idées partagées.
Nous sommes répartis échangeant fruits et fleurs, conjuguant deux idées.

Hervé Pillaud