mercredi 16 octobre 2013

La communication digitale expliquée à mon boss

book-new-largeLa communication digitale expliquée à mon boss, vaste programme aurait dit en son temps un illustre personnage d'état. J'ai eu la chance et le privilège d'apporter une contribution à cet ouvrage accompagnant Cynthia Kari responsable de la communication digitale à la FNSEA. 
Je ne peux que vous conseiller cet ouvrage que vous soyez agriculteur, entrepreneur ou responsable d'association et vous inviter à suivre la conference du 14 novembre
Nous aurons le privilège en Vendée de recevoir le 22 octobre Hervé Kabla qui a animé la co-rédaction du livre et le 28 novembre quatre des acteurs de la rédaction lors de la soirée de remise des Vendée Digital Awards.
Vous pourrez à chaque fois échanger avec eux, vous procurer l'ouvrage et vous le faire dédicacer.
Hervé Pillaud 
  

Ce n’est pas une conférence media aces, c’est LA conférence media aces et encore, c’est une double conférence, avec 2 salles ! Celle qui va être l’aboutissement d’un travail énorme, fruit de 9 mois de nuits blanches, qui a vu, au terme de cette gestation, la naissance de la communication digitale expliquée à mon boss, notre nouvel ouvrage. Alors ! quoi de plus normal que de convier quelques uns des nombreux contributeurs du livre qui viendront nous narrer leurs anecdotes et nous transmettre leurs astuces IRL à Paris, le 14 novembre 2013 à l’ESG à Paris (Nation).la communication digitale 14 nov 2013
Le jeudi 14 novembre de 9h à 12h Dans les locaux du MBA ESG, 35 avenue Philippe Auguste à Paris
Avec en prime, la possibilité de commander le livre avec 25% de réduction et de vous le faire dédicacer sur place par les auteurs et les multiples contributeurs! Attention, nombre de places limité! Inscrivez-vous vite!
INSCRIVEZ-VOUS A l’EVENEMENT :

conference-mediaaces-14nov2013Programme : les contributeurs du livre “la communication digitale expliquée à mon boss”

8:30 - 9:00 Accueil café 9:00 - 9:30 Managers boostez votre communication avec le storytelling numérique Sans contenu, point de salut dans le digital ! La phrase est peut-être lapidaire mais elle est la condition sine qua non de la réussite ou non d’une stratégie de communication numérique. Or, s’il est bien une technique narrative capable de relever le défi du contenu avec brio et efficacité sur les médias sociaux, c’est effectivement le storytelling. par Olivier Cimeliere, Président fondateur Heuristik Communication 9:30 - 10:00 Les nouveaux métiers de la CommunicationLe digital a impacté de plein fouet les métiers de la communication en entreprise, invitant à repenser la vision même de la fonction. Le point sur ces nouveaux et futurs métiers de la communication digitale. par Philippe Gérard manager , CEGOS 10:00 - 10:30 Comment calculer le ROI des projets digitaux sans perdre la tête Le calcul du retour sur investissement d’un projet digital n’est, en général, pas ce que le responsable du projet préfère faire. Se plonger dans les chiffres, les mettre en ordre avec plus ou moins de bonheur dans un tableur, essayer d’expliquer le rationnel qui se cache derrière et mettre le tout dans une jolie présentation plus ou moins fumeuse, voilà qui n’a rien d’enthousiasmant. Pourtant, moyennant un peu de méthode, il est possible d’évaluer le retour sur investissement d’un projet digital, sans pour autant perdre la tête par Michaël Tartar Directeur Digital 10:30 -10:45 Pause café 10:45 - 11:15 La digitalisation des établissements d’enseignement supérieur Il y a à peine trois ans, les établissements d’enseignement supérieur se demandaient encore s’il fallait ou non se rendre sur les réseaux sociaux. Depuis, les choses ont bien évolué. par Jean-Marc Goachet Responsable communication digitale et web marketing, MINES ParisTech11:15 - 11:45 Comment se lancer dans le crowdsourcing? Poursuivons notre panora des différents moyens à notre disposition pour développer la communication digitale et intéressons-nous, maintenant, au « crowdsourcing », cette technique visant à faire appel à des communautés d’individus pour créer et inventer de nouveaux produits, de nouveaux services par François PetavyDG Eyeka 11:45 - 12:15 Stratégie d'influence et communication de crise En charge de l’influence digitale, du community management et des relations presse chez Air France, Marina Tymen s’est parfois trouvée dans des situations de crise d’importance variable. Elle nous montre, au travers de deux cas différents, comment instaurer une démarche proactive de défense de la marque sur les médias sociaux par Marina Tymen, INFLUENTY 12:15 - 12:45 Conclusion et séance dédicaces

dimanche 13 octobre 2013

Fier d'être son ami

Depuis quelques dimanches, je n'écris plus. Je reprendrai dans quelques temps, quand mes journées laisseront un peu de place à l’inspiration.
Ce matin j’ai ouvert mon blog à une amie, elle a publié jeudi ce billet le jour de son anniversaire. Son témoignage est émouvant et avec son autorisation j’ai voulu vous le faire partager :
Montrez nous le votre

Elle : « Vous allez avoir quel âge ? »
Moi : « 44 ans ! »
Elle : « Des antécédents familiaux ? »
Moi : « Oui ! »
Elle : « Je fixe le rendez vous pour vous semaine prochaine ! »
Ca y est ! Je ne peux plus y échapper. Elle a tout pris en main. Le lieu, le jour, l’heure. Semaine prochaine ? Si vite, trop vite. Je n’ai même pas le temps de m’y préparer. Je sais qu’il faut y aller. La veille au soir de ce fichu rendez vous, je suis morte trois fois. Une fois de peur. La seconde, dans un cauchemar. Je n’avais plus de cheveux. La troisième c’était d’un cancer des poumons. Je fume. Beaucoup. Trop.
Le réveil ce jour là fut douloureux. Je crois que j’ai bu beaucoup, trop. J’ai appelé l’homme que j’aimais. Je voulais lui faire mes adieux. Pas pour ma mort du lendemain, mais parce que je sais qu’une fois l’annonce faite, vous êtes seule. Seule dans votre combat contre la maladie. Pourquoi mêler à cette horreur des gens beaux, en parfaite santé, avec leurs propres problèmes ? Pourquoi le mêler à ça ?
J’ai failli annuler le rendez vous. En prétexter un plus urgent. Finalement, en dernière minute, en tremblant, je suis montée dans ma voiture. J’ai failli ne pas trouver le cabinet de radiologie. Je me suis un peu perdue. Puis non. J’y étais. Au guichet, comme dans une banque. La gynécologue avait bien fixé le rendez vous mais avec une erreur sur mon nom. On ne me trouvait pas. Un premier soulagement. « Je reviendrai, pas de problème. »
« Attendez quelques minutes, je vois avec le docteur ! ». J’attends. Pas très longtemps en fait. « C’est bien votre rendez vous, nous avons vérifié. Vous devez juste vous déshabiller et entrer dans cette cabine. » Je ne vais pas vous refaire la séance, c’est précisément le sketch de l’humoriste Michèle Bernier. Sauf que je n’ai pas ri. Le sketch, jusqu’au bout. Jusqu’au moment où le toubib vous reçoit pour une palpation de contrôle et vous annonce « Tout est parfait ! ». Des jours, des minutes, des secondes d’angoisse pour apprendre que vous n’avez rien. J’ai embrassé les filles au guichet avant de rentrer chez moi. Impossible de travailler après une telle épreuve. J’étais épuisée. Mais je n’avais rien. Rien de rien.
A cet instant, j’ai pensé à toutes mes amies qui elles, avaient. Avaient ce fichu cancer, n’avaient plus de cheveux. Voire plus de seins. Ou un nouveau. Après tant de douleurs, de souffrances. J’ai pensé à celles qui avaient laissé des familles démolies derrière elles. Des loulous orphelins. Des maris désemparés.
Évidemment j’ai toujours participé à ma manière à la lutte contre cette maladie. Un don par ci, par là. J’ai suivi les campagnes de communication, je connais les associations. Je les ai même partagées sur mes réseaux sociaux. Mais jamais, je n’ai montré symboliquement mon soutien. Je vais avoir 45 ans. Je suis née en Octobre 1968. L’année est symbolique. Le mois encore plus, puisqu’il est devenu le mois « rose ». Le 10 de ce mois, je fêterai mon anniversaire. Je le sais déjà pas drôle. Mais ça, c’est une autre histoire. Et le 10 de ce mois, je participerai à l’opération « Montrez-nous le vôtre ! » Parce que je n’ai rien. Rien de rien. Heureux cadeau pour cet anniversaire. Parce que je ne me sens pas courageuse face à tout ça. Mais fière d’être associée à un tel projet. Oui, fière.
Frédérique Barteau

retrouver le témoignage sur le blog : http://montreznouslevotre.com/2013/10/07/temoignage-fredebarteau/