dimanche 17 novembre 2013

Garder le focus !


Seules les pensées que l’on a en marchant valent quelque chose ! 
(Nietzsche, Crépuscule des idoles)

Garder le focus en langage québécois (employé néanmoins chez nous également) signifie garder le cap, garder sa concentration, tout mettre en oeuvre pour augmenter ses chances de réussite.
Cindy Rivart sur son blog donne son top 7 pour y arriver. Exercice intéressant, beaucoup d’éléments correspondent à ma propre expérience, j’ai fait l’exercice et  vous le fait partager :


Lire : Effectivement, c’est un exercice que je m’impose également. Lire des ouvrages divers, comme le dit Cindy. Quelques-uns pour apprendre mais aussi pour s’échapper et j’ajouterais pour améliorer mon ouverture d’esprit.


Faire du sport : Il m’aura fallu 56 ans pour m’y mettre! Pas glorieux, je vous l’accorde. Pourquoi pas plus tôt, Je ne sais pas, mais ce que je sais c’est que la découverte de la marche nordique a été pour moi une révélation. Elle m’a fait découvrir une nouvelle hygiène de vie, bien au delà des cinq kilomètres quotidien que je pratique en marche rapide. De la honte de moi des premiers jours ou je traînais mes 108kg, je suis arrivé à la fierté de diviser presque par deux le temps pour les parcourir en perdant ce qu’il faut pour remettre les pantalons de mes vingt ans.

Me lever tôt : Cindy n’évoque pas cet élément. Pour moi il est essentiel, le matin procure des sensation qu’aucun autre moment de la journée n’apporte. Moment privilégié pour la réflexion, la chose s’est amplifiée depuis mon exercice quotidien de la marche rapide.

Réfléchir : effectivement, quoi que l’on fasse c’est essentiel. Se poser, physiquement ou pas, mais surtout se vider la tête de tout, entrer en méditation. Je vous l’ai dit au dessus, c’est le matin que pour moi ces choses sont possibles.

Dire non: effectivement comme le dit Cindy, exercice pas facile, mon esprit curieux et passionné me joue parfois des tours. Répondre avec du recul est un exercice important pour savoir dire non. C’est peut-être par là qu’il faut commencer, prendre du recul !

Assumer d’être slasheur : Une seule vie n’est jamais assez longue pour faire tout ce que l’on voudrait, alors il faut assumer d’être pluriel. Un peu d’organisation et une grande confiance dans les gens qui m’entourent permettent beaucoup de choses. Pas toujours confortable, mais tellement exaltant. Seule chose a laquelle il faut veiller, ne perdre personne en chemin !

Se former : Il y a mil et une façons d’apprendre, nous dit Cindy. Oui, oui milles fois oui, il faut constamment apprendre, se remettre en cause, seuls les imbéciles détiennent la vérité !

Voila c’est fait, comme Cindy j’ai établi mon top 7, ce qui me permet de garder ma concentration. 
Si le coeur vous en dit, réalisez vous aussi votre top sept ! Tiens “Topset”, c’est bien ça qui donne l’énergie suffisante ;).

Hervé Pillaud

http://www.cindyrivard.com/tranche-de-vie/mon-top-7-pour-garder-le-focus/

Mon top 7 pour garder le focus



Dans le feu roulant du quotidien, on tend à oublier où l’on veut aller et je ne suis pas mieux que les autres à ce sujet. J’ai profité de l’été pour prendre un peu de recul et me voilà de retour en force pour continuer à avancer vers mes objectifs!
Voici donc ce qui m’aide à garder le focus sur l’essentiel. Si vous vous attendez à avoir des trucs relatifs aux affaires, vous serez étonnés de voir que la plupart d’entre elles sont plutôt axées vers « le décrochage ». ;-)  Que voulez-vous, c’est mon premier billet pour la rentrée, il est un peu plus léger.

1 Lire. Tout simplement

J’avais laissé de côté ce bonheur depuis quelques années me contentant de 2 ou 3 livres annuellement. Je suis fière de dire que j’en suis à une quinzaine depuis janvier.  Beaucoup de livres pour apprendre et réfléchir et quelques-uns pour m’évader.

2. J’ai un coach!

C’est une première pour moi. Je crois que pour continuer à aider les autres à avancer vers leurs idéaux communicationnels, je me dois moi aussi de travailler sur mes idéaux. Merci Sylvie!

3. Faire du sport

Ce n’est pas encore à plein régime, mais je fais du karaté 2 fois par semaine depuis janvier et j’ai renoué avec le vélo et la baignade dans mon lac cet été. C’est juste assez pour décompresser, mais pas encore assez pour me remettre en forme! Mais c’est un début.

4. Réfléchir

Juste arrêter et réfléchir. C’est fou comment on peut prendre conscience de beaucoup de choses, personnellement parlant. De plus, ça accélère la créativité et fait jaillir de bonnes idées. Un plus pour moi et pour mes clients.

5. Dire NON

Je dois avouer que j’ai encore du boulot à faire de ce côté, mais je sais que c’est ce qui m’empêche d’avancer. Je ne peux pas dire oui à tout le monde.

6. Une chose à la fois (ou presque!)

On s’entend qu’être en affaires, ça veut dire mener de front plusieurs dossiers en même temps. Cependant, au lieu de sauter du coq-à-l’âne pour un oui ou pour un non lorsque j’ouvre un dossier, c’est lui qui a mon attention. C’est bien moins stressant ainsi! Je termine la journée en ayant eu l’impression qu’elle a été productive.

7. Formation

Aller chercher de l’aide et les outils nécessaires pour améliorer mes compétences et développer de nouveau projets. La formation continue, c’est essentiel dans le monde d’aujourd’hui et il y a 1001 façon d’apprendre. C’est pourquoi j’ai débuté le programme offert par l’Académie Zéro Limite.
Bref, vous pouvez constater que tout ce qui figure dans ma liste consiste à penser un peu plus à moi. Ça me rend beaucoup plus disponible et réceptive aux gens qui m’entourent, que ce soit mes proches ou ma clientèle.
Et vous, quels sont vos trucs pour garder le focus?