dimanche 22 juin 2014

Une Meule pour la Vendée !

Qui a t’il de commun entre la mobylette et la Vendée ? L’une (la mob) est née en 1949, elle est le symbole de l’adolescence du jeune vendéen des années soixante dix : « la Meule », la liberté, les baloches, la drague ! L’autre (la Vendée) s’est émancipée dans les mêmes années : « la Vendée », l’esprit d’entreprendre, l’esprit réseau, l’esprit solidarité, l'enthousiasme chevillée au corps, l'envie d'aller de l'avant ! 

 L’une a disparue avec les années 2000, l’autre y a acquis sa notoriété. 2014 en pleine crise d’adolescence de ses 14 ans, l’entreprise vendéenne a envie de bouger, de partir draguer la terre entière. Elle a envie de liberté, de relever de nouveaux défis. Elle veut en faire une fête, elle sait que la vie est courte et doit être mordu à pleines dents. L’entreprise vendéenne s’offre sa nouvelle Meule !

Les entrepreneurs de Vendée, des Sables d’Olonne aux Herbiers, de Challans à Fontenay le comte et de chaque village du bocage se sont souvenus de la meule de leur adolescence. Elle leur a tout donnée, la liberté, l’esprit d’entreprendre, l’émancipation et tant d’autres choses bien plus personnelles. Ils ont en fait le symbole d’une Vendée qui croit en ses talents, belle ingénue au printemps de sa vie.

L’entreprise de Vendée est en crise, mais qu’elle est belle cette crise d’adolescence, à l’aube de sa vie. Rebelle et insolente, capable de tous les défis, excessive et improbable elle a néanmoins les pieds sur terre. Les deux pieds bien posés, un pied ancré dans la glaise pour y asseoir son avenir et l’autre pied surfant sur la mer pour y quérir son destin.

Le cul posé sur la selle, les mains sur le guidon, casque rose lissé de blanc sur le crane, l’esprit d’entreprise chevillée au corps, Vendéen s’il en est, chacun va enfourcher la Meule toute neuve des 14 ans du nouveau siècle. Le 27 septembre nous serons plus de mil à titiller la meule à travers la Vendée. Partant de Napoléon, nous rejoindrons le bocage.

Affirmer qu’il faut oser, que l’avenir est en nous et puis que c’est ensemble que nous réussirons !

Hervé Pillaud